Interview : Gabriel Doiron, formateur en portage salarial

Un des métiers les plus propices au portage salarial est Formateur. Nous avons rencontré Gabriel Doiron, formateur en langue Anglaise. Il aide les personnes à mieux comprendre la langue de Shakespeare en fonction de leur secteur d’activité.

Quel est votre parcours ?

J’ai fait des études en langues étrangères pour ensuite me spécialiser dans l’éducation et la formation. Grace

à mes nombreux voyages et stages, j’ai pu acquérir un bagage de vocabulaire impressionnant. C’est pourquoi, après une année sabbatique en Australie, je me suis lancé dans le monde du travail.

Qu’est-ce qui vous a poussé à être formateur ?

J’ai toujours aimé les langues. Je voulais transmettre ma passion et si cela peut aider les autres, je ne vois aucune raison qui m’empêcherait de la faire.

Pourquoi avoir choisi le portage salarial ?

Grâce au portage salarial, vous vous concentrez sur votre cœur de métier. Toutes les tâches administratives, juridiques et financière sont supportées par la société de portage. Je suis mon propre patron, tout en étant embauché dans une société de portage.  Mon salaire se calcule en fonction de mes résultats. Plus je travaille, plus mon salaire sera conséquent.

De plus, lors de mon choix, j’ai choisi Aprioris, société de portage qui détient un numéro d’organisme de formation. De ce fait, je peux utiliser ce numéro pour mon activité, sans avoir à en créer un. C’est donc un avantage pour moi mais aussi pour mes clients qui peuvent potentiellement se faire rembourser une partie de leurs factures.

Êtes-vous amener à vous déplacer ?

Bien sûr, je me déplace constamment. Je préfère effectuer les formations chez mes clients. Cela m’évite de dépenser de l’argent dans la location d’une salle ou d’un bureau. En revanche, je fixe mes prix en fonction de la distance à parcourir pour arriver sur les lieux de la formation.

Comment gérer vous vos rendez-vous clients ?

Cela se passe toujours à merveille. J’ai acquis une bon sens de la relation client grâce aux nombreux voyages que j’ai effectués. Il est donc facile pour moi de comprendre mon client et de le mettre à l’aise, ce qui est essentiel lors de l’apprentissage d’une langue. Je suis toujours disponible pour répondre à leurs questions. Chaque client est différent mais c’est ce qui fait que chaque formation est un nouveau défi que je me dois de réussir.

Demandez-vous conseils auprès d’autres consultants ?

Je suis souvent en contact avec d’autres consultants, on se retrouve parfois pour dîner. En tant qu’indépendant, il est important de garder contact avec le monde extérieur car sinon on se retrouve vite seul et sans attache. De plus, discuter avec d’autres personnes, dans le même cas que nous, nous aide à nous rendre compte de certaines choses. Par exemple, lorsque qu’on a surmonté une difficulté, on peut en parler et aider les autres.

Un conseil pour les personnes qui aimeraient suivre votre exemple ?

Votre société de portage salarial est là pour vous aider et répondre à vos questions en cas de problème. N’ayez pas peur. Foncez ! (rire)

Portage salarial rime avec ?

Indépendance !

Posted in: